New Bern 2


Christoph de Graffenried

Christoph de Graffenried

C'est en 1710 que Christoph von Graffenried débarque en Amérique. Christoph a laissé sa femme et ses nombreux enfants en Suisse, son pays natal, pour fonder New Bern, en Amérique, alors que les États-Unis n'existaient pas encore. Le principal héritage qu'il a laissé et qui est encore visible aujourd'hui est le drapeau de la ville qui est identique à celui de la capitale Suisse.

L'emblème de la ville est donc l'ours, et on peut voir de nombreuses statues de ce sympathique plantigrade un peu partout dans la ville.

Un ours de New Bern

Un ours de New Bern

Berne l'originale ne doit pas avoir peur de sa petite sœur américaine. Bien que celle-ci soit agréable et propre, ses monuments ne peuvent pas rivaliser avec la fosse aux ours, la tour de l'horloge ou encore le Palais fédéral. Bien sûr, la rivière Neuse est beaucoup plus grande et imposante que l'Aar, mais cela ne suffit pas à lui donner ne serait-ce qu'un petit air de l'originale.

Nous nous installons au Flanners Beach Park, au bord de la Neuse, dans une forêt nationale où quelques sites sont disponibles pour les campeurs. Le site est magnifique et le prix par nuit plus que raisonnable (17$ Us). Seulement l'électricité est disponible à chaque site, nous devons donc remplir le réservoir d'eau de la roulotte avant de nous mettre en place. Le campement est situé à environ 18km de la ville mais la route pour s'y rendre est directe et rapide, bien qu'assez fréquentée.

Outre le fait d'être la descendance de la capitale Suisse, New Bern est aussi la ville de naissance du Pepsi-Cola, cette boisson caféinée semblable à sa rivale Coca-Cola. Un pharmacien, Caleb D. Bradham, y mis au point la recette originale en 1893. La pharmacie existe toujours et est aujourd'hui transformée en musée du Pepsi.

On déguste un Pepsi à la source!

On déguste un Pepsi à la source!

 

Alors que nous étions dans un "Liquor Store" pour refaire notre réserve de vins (qui baisse à vue d'œil), nous parlons avec la jeune caissière qui nous conseille vivement de visiter Shackelford Banks, une petite île de sable à quelques kilomètres de la côte qui héberge une centaine de magnifiques chevaux sauvages.

Chevaux sauvages de Shackelford Banks, image tirée de www.nps.gov

Chevaux sauvages de Shackelford Banks (que nous n'avons pas vus), image tirée de www.nps.gov

Le port de départ des ferrys est Beaufort, à environ 45 minutes de route. Nous nous y rendons, achetons nos billets (16$ par personne), et traversons le bras de mer en 20 minutes environs. Nous nous promenons une heure dans les dunes sablonneuses de cette île, qui est en fait plutôt un énorme banc de sable, sans malheureusement voir de cheval! Mais nous savons qu'ils sont là car de nombreuses preuves jonchent le sol. Nous passons quand même un très agréable moment car les lieux sont magnifiques. Et c'est toujours agréable de faire une petite excursion de bateau.

Nous fêtons mon anniversaire en allant manger chez Captain Ratty's, un restaurant de New Bern, ou je goûte à une excellente spécialité du sud des États-Unis, le "grits" accompagné de crevettes grillées, de saucisses et de bacon.

Souper d'anniversaire au Captain Ratty's à New Bern

Souper d'anniversaire au Captain Ratty's à New Bern

Excellent! Surtout avec une bonne bouteille de vin californien. Le "grits" est une sorte de semoule de maïs crémeuse, qui serait plutôt mangée au déjeuner, mais qui se trouvait très bien dans ce plat. Nous finissons avec un dessert fait maison ornementé d'une bougie! Une gentille attention de la serveuse qui a même pris la peine de nous remercier en français avec un "merci bien" griffoné sur la facture.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “New Bern