Las Vegas, Nevada


La folie de Las Vegas

Caesar's Palace, Las Vegas

Caesar’s Palace, Las Vegas

À Las Vegas, on dirait que tout est permis. Les gens sont fous, la ville vibre toute la journée et toute la nuit, c’est la fête pratiquement en continu! On trouves des machines à sous partout: dans les bars évidemment, mais aussi dans les stations service, et même dans les épiceries! J’ai pas vérifié, mais il n’est pas impossible qu’il y en ai même chez le dentiste. Je ne veux pas donner de mauvaises idées à personne…

On s’attendait à détester cette ville. On s’attendait à croiser tout un tas de gens plus superficiels les uns que les autres. On s’attendait à du kitsch, du m’as-tu-vu, et de l’artificiel. On s’attendait à des casinos surpeuplés et bruyants. On a bien eu l’artificiel, mais pour le reste, on a été agréablement surpris.

La Strip de nuit

La Strip de nuit

Cette ville a été construite pour s’amuser. Les gens y viennent pour passer du bon temps, pour jouer, pour faire du shopping, bien manger, et faire la foire jusqu’aux petites heures du matin. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, on ne croise pas tellement de grosses voitures luxueuses, pas vraiment non plus de gens habillés de costumes griffés et qui semblent se prendre pour les rois du monde. On croise plutôt des énergumènes loufoques, parfois déguisés en Superman ou autre héro de film ou de bande dessinée. Sinon, l’ambiance est relax, même dans les casinos: jean’s, t-shirt, bref assez normal! Les touristes sont nombreux évidemment, probablement d’ailleurs que la majorité des gens que nous avons croisés ne sont pas des habitants de la ville. On a entendu parler allemand, français, italien, russe, et évidemment, comme dans tous les autres endroits touristiques que nous avons visités, les asiatiques sont présents en troupeaux.

Ce qui est moins normal, c’est la folie des grandeurs des casinos et des hôtels. Sur la rue principale, surnommée « La Strip« , ils sont immenses, et en général construits sur un thème bien précis. Par exemple: le Caesar’s Palace reproduit la Rome Antique. On y trouve un faux Colisée plus petit que nature, de nombreuses statues romaines, fausses aussi bien sûr, et une réplique de la fontaine de Trévi. Ou alors « The Venitian« , qui s’inspire de Venise, avec le Pont du Rialto, le Campanile, et qui a même des canaux et des gondoliers à l’intérieur! Oui, à l’intérieur! Sinon, on peux aussi se promener du côté de la Tour Eiffel, des pyramides d’Égypte, ou de la stature de la Liberté. On pourrait croire que c’est kitsch et de mauvais goût… que nenni! Les matériaux utilisés sont souvent de qualité, les reproductions sont évidemment plus petites que les originales, mais elle ont été construites avec le souci du détail. Il faut le voir pour le croire!

Le casino New York New York

Le casino New York New York

Les casinos proposent aussi des spectacles prestigieux avec des artistes de renommée internationale. Le Cirque du Soleil par exemple a plusieurs spectacles permanents différents dans divers casinos.

Passer des vacances à Las Vegas coûte quand même assez cher, surtout si on joue dans les casinos. Certains stationnements sont gratuits, probablement pour attirer la clientèle, mais une fois à l’intérieur, les consommations sont généralement assez coûteuses, Nous avons pris deux cocktails dans un bar du Caesar’s Palace, on ne s’en est pas sorti à moins de 30$ sans les taxes et le pourboire. Pour ce qui est des jeux, on ne saurait pas dire, on a pas joué… on ne connait pas assez les règles pour avoir du plaisir. Et personnellement, j’ai vraiment l’impression de me faire arnaquer quand je mets des sous dans les machines… Le shopping aussi pourrait s’avérer fatal pour quelqu’un qui n’a pas le porte-monnaie bien garni ou qui ne vient pas de toucher le gros lot au poker: toutes les grandes marques de luxe ont au moins une boutique sur la Strip. Plein d’activités excitantes sont aussi proposées: tours d’hélicoptère, location de voiture de sport (Ferrari, Lamborghini, etc…), et j’en passe. La prostitution semble aussi un marché lucratif, les « services » sont proposés dans la rue, alors que des « vendeurs » sans scrupule nous tendent des petites cartes avec des images, peu importe qu’on soit accompagné ou non. La ville du vice!

Mais dans le coin, il n’y a pas que Las Vegas. La ville a été construite au milieu d’un désert magnifique, le désert de Mojave, et pas loin, on trouve le parc national de Lake Mead, ainsi que la Vallée de Feu (Valley of Fire). Ces deux parcs peuvent se visiter dans la même journée, à moins évidemment que vous ne souhaitiez parcourir un des nombreux sentier de randonnée.

L’entrée au parc de Lake Mead coûte 20$. La zone du parc comprend le lac, qui fait la frontière avec l’Arizona, et une partie du désert au nord du lac. Les massifs rocheux sont splendides, on peut s’arrêter en route pour parcourir des sentiers et s’aventurer dans le désert, passer par des canyons et escalader les rochers. L’entrée à la Vallée de Feu coûte 10$. Cette vallée fait encore partie du désert de Mojave, elle a été nommée ainsi à cause de la couleur de ses paysages et de ses roches. Bref, une belle région avec plein d’activités pour tous les goûts!

Ah oui, un petit mot sur le camping: nous étions au Duck Creek RV Park, à l’ouest de la ville. Nous y sommes arrivés sans réservation. Heureusement que notre roulotte est relativement petite, car sinon nous n’aurions pas pu nous installer là! C’est un camping urbain, c’est-à-dire asphalté et peu d’espace entre chaque site. La place était tellement petite que nous ne pouvions pas y stationner notre F150. Bref c’était assez moche, et au bord d’un boulevard qui était heureusement séparé par un mur de béton. À 32$ par jour, avec une réduction de 50% grâce à Passport America pour la première nuit seulement, c’était le moins cher de la ville. Beaucoup de résidents mensuels, le wifi ne fonctionnait pas, mais une piscine est disponible pour ceux que ça intéresse. Soyez préparé, on vous demande tous les papiers possibles à l’enregistrement: preuve d’assurance, âge de votre roulotte, etc… La ville de Las Vegas est quand même assez petite, et même si le camping était situé un peu en banlieue, nous pouvions nous rendre au centre en 20 minutes environ. Le trafic semble aussi bien moins important que dans les grandes villes californiennes.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*