Miami


La plage de Miami

La plage de Miami

Nous avons passé trois nuit à Miami, donc deux journées complètes si on exclut les journées de route. La première journée, nous sommes allés nous promener à Miami Beach, tandis que la deuxième, nous n'avons fait qu'une petite sortie à vélo dans le parc. Il faut savoir que le camping où nous étions, le Larry and Penny Thompson Park, n'était pas situé tout à fait proche du centre ville, mais plutôt en périphérie, juste à côté du zoo. Il faut savoir aussi que le trafic à Miami est monstrueux. La densité, l'étendue de la ville et l'absence totale de transport public exige que chaque déplacement se fasse en voiture. Oui, les rues, avenues et autres artères ont quatre, six, voire huit voies, mais lorsqu'on ne se trouve pas sur les voies rapides, les feux de circulations dont la synchronisation est inexistante et le temps d'attente exorbitant transforme une simple course pour acheter du lait au Publix voisin en un voyage intercontinental! Mesdames n'oubliez pas d'aller faire pipi avant votre départ! Bref tout ça pour dire que nous n'avions pas vraiment envie de reprendre l'auto pour passer les trois quarts de notre journée arrêtés à des feux rouges.

Il faut dire aussi que nous ne nous sentions pas vraiment à l'aise à Miami... comme si nous étions au mauvais endroit, pas à notre place... un sentiment étrange... Miami est une ville où tout semble artificiel, superficiel, on dirait que le gens y vont un peu par obligation, pour montrer leur richesse. Pendant que nous cassions la croûte sur une terrasse, dont les prix étaient eux aussi exorbitants, nous avons vu passer des Lamborghini, Ferrari, Porsche et autres Bentley. Nous avons probablement passé pour des jardiniers lorsque nous roulions sur cette même rue quelques minutes plus tôt avec notre F150 rouillé.

Larry and Penny Thompson Park map

Carte du Larry and Penny Thompson Park

Ah mais la plage est belle! Les garçons et les filles aussi, tout en muscles et maquillage! Et que dire de la musique? Chaque établissement essaie de battre les décibels de son voisin.

Le camping était tout simplement parfait. Les places sont organisées en îlots (pods). Cette configuration est vraiment agréable car elle donne beaucoup d'espace de chaque côté et aussi à l'arrière. À notre arrivée, nous avons été accueillis par Richard, un québécois de Montréal qui, ayant vu notre plaque d'immatriculation, s'empressa de nous demander si nous restions là pour l'hiver. Notre réponse sembla le décevoir, mais d'autres québécois stationnés en face de lui seront là pour lui tenir compagnie.

Le prix pour la place, 33.90$ par jour, était plus que raisonnable étant donné que nous avions les trois services, et le wifi gratuit! Un endroit à recommander aussi bien pour les petits que pour les longs séjours. Ce camping est géré par le comté, et il est intégré dans un parc magnifique, qui comprends des pistes cyclables, des sentiers de randonnée, un petit lac et beaucoup de nature!

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *