Los Angeles, Californie


Visite de Los Angeles en Californie, Hollywood et le Queen Mary

Le signe Hollywood

Le signe Hollywood, Los Angeles

Destination par excellence des fanas de cinéma américain et des groupies du star-système, cette ville est en somme assez banale.

On avait lu quelque part que le trafic y était infernal, maintenant on peut vous le confirmer. Cinquante kilomètres de bouchon non-stop, c’est long longtemps!

Notre camping (Anaheim Harbor RV Park), ou notre stationnement devrais-je dire, était très bien situé, en ville et juste à côté de Disneyland, faisable à vélo. Cependant, difficile d’être plus près les uns des autres, comme un parking de Walmart (pour nos amis lecteurs européens, c’est un peu comme un gros Carrefour) avec du gazon synthétique installé par-ci par-là. La grande classe! Heureusement que notre salle de bain n’a pas de fenêtre…

Le Queen Mary et ses chaloupes

Le Queen Mary de l’extérieur

Une visite improvisée mais intéressante fut celle du Queen Mary, paquebot transatlantique britannique datant de 1936 (dernière traversée 1967). Amarré au quai de Long Beach depuis 1992, il est maintenant converti en hôtel restaurant. Précisons tout de suite que le prix demandé pour cette activité (27$ par personne + 18$ pour le stationnement) n’est pas justifié par sa visite guidée, ni par son audioguide. Mais cette visite en vaut-elle vraiment la peine me demanderez-vous? Et mois de répondre: mais certainement! Notre guide, s’il en est un, était un personnage pour le moins antipathique, un « wannabe » (expression n’ayant pas de réel équivalent en français, mais qui décrirait quelqu’un qui aurait voulu être ou faire quelque chose sans en avoir le talent ou les qualité. Dans ce cas-ci, le gars aurait sans doute voulu être acteur, humoriste, professeur… ou juste intelligent!) qui ne faisait que raconter des anecdote futiles, insignifiantes et n’ayant aucun rapport avec le paquebot. Après une vingtaine de minutes, on a réussi à semer le groupe. Objectif: faire la visite seuls, à l’aide de notre audioguide. Pas de chance, notre audio guide s’est avéré aussi inutile que le guide: commentaires banals, et consignes d’orientation erronées! Qu’à cela ne tienne, nous ferons cette visite par nos propres moyens. Et c’est à partir de ce moment que cela en valait la peine… et le prix d’entrée!

Un roue dentée du système de propulsion du Queen Mary

Un roue dentée de la mécanique du Queen Mary

D’abord, des maquettes montrées en coupe longitudinale où on voit tout l’intérieurs du bateau et le détail des différentes classes. Puis, les longs corridors qui mènent aux cabines et qui parcourent le bateau dans toute sa longueur. Ensuite, un décor désuet de type art-déco, une salle des machines exceptionnelle, l’immense ancre et ses chaînes tout aussi impressionnantes. Et que dire de l’aménagement construit en dehors de la coque pour permettre aux visiteurs d’admirer une des hélice du paquebot? Pour finir, un petit musée installé dans le fond de la coque nous montre des artéfacts originaux, ainsi que des reconstitutions des pièces les plus importantes.

En conclusion, c’est une chance d’avoir un accès aussi libre à un paquebot de cette importance. La salle des machines est comme un terrain de jeux fantastique pour quiconque s’intéresse à la mécanique! Petit bémol en terminant: pour rentabiliser les frais engendrés par l’entretien d’un tel bâtiment, on a peut-être voulu en faire trop. Un musée, un hôtel, un restaurant, un centre de congrès, des salles de réception, tout cela en même temps sur un paquebot qui nécessite de nombreux travaux majeurs de rénovation. Ouaip…

Le "Walk of Fame" ou promenade des célébrités d'Hollywood

Le « Walk of Fame » ou promenade des célébrités

Bon, Hollywood maintenant. Ça se résume pas mal à Hollywood boulevard. Rien à voir avec le glamour qu’on peut voir dans les films… on y trouve évidemment le Dolby Theater, chef-lieu de la mythique soirée des Oscars, ainsi que le Walk of Fame et ses étoiles, pas mal de commerces kitsch (pour les européens) ou quétaines (pour les québécois). Et évidemment, devant le cinéma chinois (Chinese Theatre), les empreintes des mains et de chaussures de quelques célébrités! Avant de repartir, nous sommes passés par le quartier de Beverly Hills: grosses maisons, beaux terrains et vue splendide sur la ville. C’est ça qui est ça.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *