San Francisco, Californie 2


San Francisco, prise 2

Vue de San Francisco depuis Hyde street

Vue de San Francisco depuis Hyde street

On n’a pas eu de chance avec le temps à San Francisco. Lorsque nous sommes arrivés dans la région, le moins qu’on puisse dire, c’est que la météo n’a pas été très coopérative. Nous avions réservé une place de camping pour six jours dans le magnifique parc régional Anthony Chabot, dans les montagnes surplombant Oakland, à l’est de la baie de San Francisco. Croyez-le ou non, à part la première journée qui était couci-couça, le reste du séjour a été un déluge! On ne parle pas là d’une petite pluie ou de quelques averses passagères, mais bien d’intempéries majeures et d’inondations! Si bien qu’on n’a pas pu visiter la ville, et encore moins profiter du parc et de ses sentiers qui devaient être splendides. Mais on sait maintenant que notre roulotte est bien étanche! Après avoir passé les six jours dans la roulotte et dans quelques Starbucks, puisque le parc n’avait pas de wifi, nous sommes partis pour Napa Valley, mais sans avoir visité San Francisco! Nous y sommes donc revenus, mais cette fois, dans un camping plus proche de la ville, le Treasure Island RV park.

Treasure Island Rv Park, South San Francisco

Treasure Island Rv Park, South San Francisco

Contrairement au parc Anthony Chabot, qui était en pleine nature et dont les sites étaient très espacés et entourés d’immenses eucalyptus, nous étions ici dans un parc urbain, sur du béton, collés à nos voisins, mais proche des transports publics. Le prix aussi était différent puisque une nuit nous coûtait 70$, au lieu de 32$. Heureusement, cette fois, le temps était de la partie! Nous sommes rentrés en ville en passant par le Golden Gate, en tirant notre roulotte, ce qui était pas mal impressionnant!

Le soir de notre arrivée, nous allons rendre visite à un copain de Cescole (l’école secondaire de Colombier, en Suisse), Christophe, qui vit dans la région depuis seize ans. On a bien rigolé en se remémorant le passé!

Le cable car surn Hyde street San Francisco

Le cable car surn Hyde street

Pour nous rendre en ville, nous prenons le BART (Bay Area Rapid Transit), le train de banlieue local. La gare la plus proche se trouve à environ dix minutes de marche du camping, et nous nous retrouvons au centre-ville en une demi-heure environ. Nous commençons notre visite en marchant un peu sur Market Street, puis nous prenons le « Cable Car » sur Powell Street pour nous rendre de l’autre côté de la ville. Nous marchons sur les quais, dînons au Fisherman’s Wharf (le quai des pêcheurs), et nous dirigeons finalement vers le Pier 39 (le quai 39), là où les locaux font leur promenade dominicale. Les restaurants, les boutiques et les animations y sont nombreux, nous y verrons même un groupe d’otaries se prélasser sur des quais flottants!

Le lendemain, nous visitons la prison d’Alcatraz et le musée du Cable Car. Alcatraz est bien connue car plusieurs films y ont été tournés. Avant d’être une prison fédérale, c’était un fort, puis une prison militaire. Son plus célèbre pensionnaire fut certainement Al Capone. Fermée depuis 1963, elle est aujourd’hui convertie en parc national et accueille chaque année des dizaines de milliers de visiteurs! La visite, agrémentée d’un audio guide, est impressionnante. La vie des détenus ne devait pas être facile!

L'île d'Alcatraz dans la baie de San Francisco en Californie

L’île d’Alcatraz dans la baie de San Francisco

Le Cable Car est un moyen de déplacement typique de San Francisco. Il s’agit d’une sorte de funiculaire dont le câble, en rotation permanente, est situé sous la chaussée. L’opérateur de la cabine, le « grip man », manipule des leviers afin de soit agripper le câble et avancer, soit actionner les freins pour s’arrêter. Le « Cable Car Museum » est situé dans le bâtiment des garages et des moteurs. Ceux-ci sont d’ailleurs visibles lors de la visite. Fascinant, surtout pour un ingénieur en mécanique! L’entrée est gratuite, l’histoire de la construction et le fonctionnement du système y sont clairement expliqués. Antoine Borel, un ingénieur et financier neuchâtelois, a été directement impliqué dans la construction du Cable Car!

La ville est construite sur des collines, les routes et les rues sont donc souvent très abruptes, c’est probablement la raison pour laquelle le charme de San Francisco est si particulier! Une chose est certaine, il faut avoir de bons mollets pour habiter cette ville!

Mason street San Francisco, Californie

Mason street San Francisco

La région de la baie de San Francisco représente bien l’idée que nous nous faisions de la Californie. Les sièges de plusieurs grandes entreprises technologiques et informatiques, comme Apple et Google, y sont présents. La main d’oeuvre de ces compagnies est très importante, qualifiée et instruite, et très multi-culturelle. La région semble agréable à vivre, grâce au climat notamment, mais aussi à la proximité de l’océan, des montagnes, et des déserts. L’offre culinaire est très variée. On y trouve évidemment beaucoup de poisson, mais aussi des spécialités du monde entier. C’est dans un supermarché du coin, Lunardi’s, que nous avons d’ailleurs trouvé le meilleur pain de tout notre voyage!


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2 commentaires sur “San Francisco, Californie