Nuraghe Orolo

Nuraghe et tombes des géants, la civilisation nuragique 1   Mise à jour récente !


tombe des géants S'Ena e Thomes

La tombe des géants S’Ena e Thomes

Il n’est pas possible de se promener en Sardaigne sans tomber, même par hasard, sur un nuraghe ou une tombe des géants. Ces reliques de la civilisation nuragique sont présentes un peu partout sur l’île, parfois dans un état de conservation plutôt étonnant. Le mot nuraghe est masculin en italien, tandis qu’en sarde, c’est plutôt nuraghes.

Le Nuraghe Orolo

Nuraghe Orolo

Les nuraghe sont des constructions mégalithiques dont l’édification a été datée pour certains à plus de 1500 ans avant J.-C. (Jésus-Christ, pas Jean-Claude…). Il n’a jamais été déterminé de façon précise à quoi servaient à l’origine ces bâtiments, qu’on ne retrouve qu’en Sardaigne. Il y en a environ 7000 qui ont été répertoriées sur l’île. Le plus connu est Su Nuraxi, à Barumini, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le site est particulièrement intéressant à cause de sa taille et des trouvailles qui y ont été faites. La visite est payante et se fait obligatoirement avec un guide.

Nuraghe de Santa Sabina
Nuraghe de Santa Sabina

Mais avant, nous nous sommes aussi arrêtés au nuraghe di Santa Sabina et au nuraghe Orolo. Le nuraghe de Santa Sabina est facilement accessible depuis la route SS129, à proximité de Silanus. La visite est payante (quelques euros), mais malheureusement, nous n’avons pas pu la faire car nous y étions hors des heures d’ouverture. Nous nous sommes ensuite dirigés vers le nuraghe Orolo. L’accès est beaucoup plus difficile, particulièrement avec le camping car, car la route est plutôt sinueuse, très étroite et non asphaltée pour la dernière portion. Mais quelle vue!

Vue depuis le somment du Nuraghe Orolo
Vue depuis le somment du Nuraghe Orolo

Le nuraghe est perché sur une montagne, au milieu d’un pâturage. Cerise sur le gâteau, il est en accès libre, nous pouvons donc y pénétrer à nos risques et périls, sur recommandation toutefois d’un habitant de la région qui se promenait sur le site à qui nous avons un peu parlé. Nous sommes montés au sommet par les escaliers intérieurs, éclairés à l’aide de la lampe de mon iPhone (il fait nuit noire la dedans!). La vue depuis le sommet est à couper le souffle!

Départ du chemin qui mène au site de la tombe des géants S'Ena e Thomes à Dorgali
Départ du chemin qui mène au site de la tombe des géants S’Ena e Thomes à Dorgali
Le parcours qui mène au site de la tombe des géants S'Ena e Thomes à Dorgali est balisé

Le parcours qui mène au site

Nous nous sommes aussi arrêtés à la tombe des géants S’Ena e Thomes. Les tombes des géants sont des monuments funèbres construits avec d’immenses blocs de pierre, comme les nuraghe. Ils faisaient office de tombeau pour les membre de la tribu ou du village.

Cette tombe est facilement accessible à pied en quelques minutes depuis le stationnement en bord de route. Le balisage du sentier est fait de flèches formées par des pierres naturelles. Le parcours, au milieu des plantes de myrte, est plutôt joli et agréable.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Nuraghe et tombes des géants, la civilisation nuragique