Ponte Vecchio Florence

Florence et le Chianti, une semaine en camping car


Trois nuits à Florence

Début juin 2021, nous sommes partis pour un petit road-trip d’une semaine en Toscane avec notre camping car. Nous décidons de passer trois nuits dans un camping à Florence afin de visiter cette magnifique ville. Après quelques heures de route, nous arrivons au Firenze Camping in Town où nous avions réservé une place. Pourquoi en camping? Eh bien nous pensons que pour visiter une ville, il est plus sûr de laisser le camping car dans un endroit surveillé. Et puis les journées étaient chaude, nous avons pu profiter de la piscine pour nous rafraîchir au retour de la ville!

Le camping

Le Firenze Camping in Town est situé en périphérie de la vieille ville, au bord du fleuve Arno, dans un quartier, il faut le dire, sans grand charme. C’est un camping assez neuf, très grand, avec piscine, magasin, restaurant, bungalows, bref, un peu à l’américaine. Ça nous rappelle un peu notre voyage aux États-Unis! La liaison avec le centre ville est assurée soit par une navette du camping, aux horaires ma foi un peu aléatoires, ou par la ligne 14 du service public de la ville de Florence (ATAF). Elle aussi, ma foi, avec des horaires fort aléatoires… d’autant plus que le premier jour de notre séjour, les chauffeurs étaient en grève, et le deuxième jour, c’était un jour férié (fête de la République italienne).

Premier jour à Florence

Nous avons passé notre premier jour à Florence à nous promener dans la vieille ville avec Kimbo. Le Duomo, le Ponte Vecchio, le palazzo Pitti… On flâne dans les rues et dans les zones piétonnes. On mange un gelato à la Boutique del gelato qui nous coûte 10€ chacun… et qui était bon, mais pas exceptionnel. N’y allez pas! En plus le prix n’était pas affiché…

Deuxième jour à Florence

Nous consacrons cette journée à la visite d’un musée, la Gallerie des Offices. Il paraît qu’il faut faire des musées lorsqu’on vient à Florence… On peut y voir des oeuvres de grand artistes italiens évidemment, comme Botticelli, Raffaello, Leonard de Vinci, Michelange, mais aussi d’autres artistes européens comme Rubens ou Rembrandt. Évidemment, pas question de prendre Kimbo, nous le laissons donc dans le camping car avec Marcel et Alice. Puisque nous n’avons pas de chien, nous pouvons nous rendre à Florence à vélo, en profitant des vélo en libre service de Ridemovi.

Le Chianti

Le troisième jour, nous sortons de la ville et nous dirigeons plus au sud, dans la campagne Toscane, vers la région viticole du Chianti, qui produit essentiellement le vin très connu du même nom. Nous avions envie de visiter des caves et de faire quelques dégustations. Pour ne pas avoir à conduire, nous avons trouvé une solution très intéressante: dormir sur les domaines viticoles avec notre camping car! Pour sélectionner les domaines viticoles qui acceptent les campeurs, nous avons adhéré à Agricamper Italia. L’adhésion coûte 34.90€ par année (prix 2021) et permet de passer une nuit gratuitement dans les fermes ou les agences agricoles adhérentes.

Impruneta

Impruneta est un joli village toscan célèbre pour sa production de terres cuites. On y trouve une concentration d’ateliers plutôt incroyable qui produites des pots, des statues, des briques, et toutes sortes d’autres articles en terre cuite.

Nous nous rendons dans un premier atelier, Artenova, où nous sommes très biens accueillis par le propriétaire, malgré que nous soyons arrivés sans rendez-vous et sans avertir. Il nous fait visiter l’atelier où tout est fabriqué de façon artisanale: des ouvriers, ou plutôt des artistes devrions-nous dire, s’affairent à placer méticuleusement la terre molle, pétrie dans de vieillies pétrisseuses de boulangerie, dans les moules en plâtre. Ils font d’immenses jarres pour le vin. Ces jarres sont envoyées un peu partout dans le monde, en particulier aux État-Unis (Californie, Oregon) et au Canada (Niagara, Vancouver).

Nous achetons deux ou trois “bricoles”, allons manger sur une terrasse du village, et nous dirigeons vers une autre manufacture: Terrecotte Poggi Ugo – Antica Fornace Di Terrecotte. Celle-ci est plus grande, plus de personnel y travaille, en particulier dans les bureaux, et il ne semblait pas possible de visiter l’atelier. Une ambiance un peu plus “commerciale” y régnait. Nous achetons quelques pots avant de partir pour nous diriger vers notre étape du soir.

Carus Vini

Le domaine viticole Carus Vini produit du Chianti Classico, mais aussi d’autres vins à partir de Cabernet-Sauvignon, Merlot et Syrah. La route pour se rendre au domaine est plutôt scabreuse! Le chemin de terre est plein de trous, et très en pente (descendante pour se rendre, évidemment montante pour revenir). Mais le site est perdu en pleine nature. Nous sommes accueillis par l’employé chargé de prendre soin du domaine, qui nous offre… une bouteille de Chianti! L’endroit est très tranquille, en pleine nature. Nous y passerons une nuit très calme! Nous effectuerons la dégustation le lendemain car il n’était pas possible de la faire le jour de notre arrivée.

Casanuova di Ama

Notre dernier spot dans le Chianti se trouve juste au nord de Siene, à l’agritourisme Casanuova di Ama. Nous y sommes très bien reçus, nous dégustons quelques très bon vin, dont un merveilleux vinsanto, et achetons quelques bouteilles. La vue est splendide, le seul point négatif est que la place à disposition pour les camper n’est vraiment pas de niveau. Même en ajoutant des cales, nous étions très inclinés.

Cortona

Fattoria Bistecca

La Fattoria Bistecca se trouve à environ 10 km de Cortona en Toscane. Cette ferme propose des produits locaux et met à disposition une aire de camping car payante (gratuite pour la première nuit si vous êtes membre Agricamper talia) avec tous les services (eau, électricité et vidange eaux noires et grises). On y trouve des animaux de ferme, dont notamment des moutons, des poules et une ânesse. Le propriétaire, Lapo, qui possède également un autre agritourisme proche du village de Cortona, semble être un mythe dans la région. Il a participé activement au tournage du film Sous le soleil de la Toscane, tourné au début des années 2000 à Cortona. Il nous a raconté une partie de son histoire, notamment sur les nombreuses célébrités qu’il fréquente et invite régulièrement dans sa demeure, dont le prince de Monaco… est-ce vrai? On ne le saura pas, mais on peut espérer que oui!

La ville de Cortona

Cortona est une petite ville au nord du lac Trasimène, juchée sur une colline. Elle est facilement accessible même avec un camping car de grandes dimensions, et propose des stationnements gratuits proches du centre. La ville est accessible par l’intermédiaire d’escaliers mobiles (escalators) pour les plus paresseux. Puisque nous nous promenions avec Kimbo, le roi des paresseux, nous n’avons pas eu le choix de les utiliser. Nous prendrons les escalier normaux pour la descente…

L’ambiance de la ville est très agréable. Le centre historique au complet est interdit aux véhicules. On se promène dans les ruelles et sur les nombreuses places, et on peut admirer la vue jusqu’au lac Trasimène depuis le promontoire situé en haut des escaliers. Lapo nous avait conseillé le restaurant La Logetta, sur la jolie place Pescheria. Nous y mangeons très bien, et nous y croisons même Robert Downey Jr. Finalement, nous reprenons la route vers la maison! Quel beau voyage!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.