Un chêne liège monumental

Le liège, une ressource naturelle exceptionnelle


En route vers Orosei, on s’est arrêté pour admirer le “Sughero monumentale di Crisciuleddu”, entre nous, il s’agit d’un très très vieux chêne liège dont l’âge est estimé à quelques centaines d’années.

L'écorce du chêne liège

L’écorce du chêne liège

Il n’en fallait pas plus pour piquer notre (ma) curiosité et tenter d’en connaître davantage sur le sujet. Je trouvais déjà curieux de retrouver toutes sortes d’objets fabriqués en liège un peu partout mais le “made in China” est tellement présent dans l’industrie des souvenirs touristiques… une fille se méfie! Me voilà donc dans une boutique 100% liège: sacs à main, accessoires de cuisine, chaussures et j’en passe. Les proprios, un couple des plus sympathique, acceptent de répondre à toutes mes questions (peut-être ont-ils flairé la bonne affaire). Je ressors de la boutique la tête pleine et je tente de répéter tout ce que j’ai appris à mon homme sagement assis sur un banc à l’extérieur avec Kimbo. Évidemment, impossible de ressortir les mains vides, mais pas de folies, le liège c’est pas donné, seulement un petit cadeau pour ma copine Élisabeth. Il n’y a pas mieux que le liège pour un envoi postal, côté poids, c’est difficile à battre!

Je sais maintenant pourquoi le prix de certains objets en liège semble parfois inversement proportionnel au poids de la matière première qui le compose! Loin de moi l’intention de vous casser les oreilles avec l’histoire, les procédés de fabrication ou les caractéristiques du liège (vous savez comment fonctionne internet), mais voici seulement quelques infos intéressantes et/ou surprenantes.

Savez-vous qu’il n’existe pas de plantation de chêne liège? Tout le liège utilisé et transformé provient d’arbres qui ont poussé de façon spontanée, sans intervention humaine. Et encore aujourd’hui, tout le travail qui consiste à extraire l’écorce du tronc de l’arbre s’effectue manuellement, de façon quasi artisanale, par des hommes (disons des humains déplaire à personne!) et durant les mois les plus chauds d’été, soit entre mai et août.

Le liège

Écorce du chêne

Aussi l’extraction de l’écorce, qui en passant ne fait aucun mal à la plante, se fait seulement tous les 9-10 ans, le temps que l’écorce se régénère. Et côté environnement, l’industrie du liège fait très bonne figure puisqu’aucun produit chimique n’est utilisé dans la transformation de la matière première, de même que très peu d’eau. Cerise sur le gâteau, la croissance des arbres ne requiert aucun pesticide! Bref, un vrai produit 100% naturel!

Dernier truc intéressant, le liège est une ressource naturelle assez rare. On retrouve des chênes liège dans quelques pays autour de la Méditerranée seulement. Plus de la moitié du liège de la planète provient du Portugal et de l’Espagne (+/- 30%), suivi de l’Italie.

Zut! J’ai pas parlé des bouchons… ça vous fera de la lecture!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.